En transit, en transat

Bonjour

Peu de nouvelles ces temps ci. Occupés à rentrer à la maison.

Nous avons quitté les Antilles, rejoint les Açores en 25 jours et nous voilà prêts à viser Lorient après une courte escale sur la jolie île de Faial.

On racontera tout ça après la dernière ligne droite : une dizaine de jours de mer.

Bon vent aux marins et aux terriens et à bientôt !

L’équipage de Chintouna sur le départ

Belles et surprenantes rencontres à Petite Terre

Bonjour à tous mes lecteurs !

Je vais vous raconter mon aventure à Petite Terre ! 

Bonne lecture !

Nous partons donc de Marie Galante en direction de la réserve naturelle de Petite Terre. La navigation s’annonce difficile car on a le vent dans le nez ! De plus, nous n’arrivons pas à remonter dans la direction voulue : nous dérivons vers la Pointe des Châteaux ! Papa commence à nous dire que, peut-être, nous allons faire demi tour. Je me mets alors à prier Éole, dieu du vent, et Poséidon, dieu de l’océan, pour qu’ils se calment et nous laissent passer. En fin de compte, nous arrivons sain et sauf dans le secteur des deux îles de Petite Terre : Terre de Haut et Terre de Bas, après quand même avoir surfé avec Chintouna dans la barre de vagues de deux mètres de haut qui permet d’accéder au mouillage protégé, à l’abri des deux îles. Ensuite, nous ne pouvons pas résister à mettre nos palmes, masques et tubas et à plonger dans cette eau si limpide de LA RÉSERVE NATURELLE DE PETITE TERRE. Là, dans l’univers de la tranquilité, nous attendent les grands (ou petits) prédateurs marins, les belles et majestueuses tortues marines, les grandes, magnifiques et venimeuses raies léopards et pastenagues… Et en effet, nous les croisons tous ! Maman et moi sommes surprises, en train de nager, par un requin citron en chasse. Puis nous le recroisons en arrivant sur la plage. Nous allons aussi marcher sur l’île, et là, nous sommes interceptés par une bande d’iguanes qui ne veut pas nous laisser passer : drôle de rencontre ! Le lendemain, en fin d’après-midi, Arthur et moi jouons sur la fine et petite plage de Terre de Bas en face de la cocoteraie. C’est alors que nous apercevons des bébés requins citrons en chasse ; je mets mes pieds dans l’eau et, vous imaginez la suite : ils viennent en nombre autour de moi et me passent entre les jambes ! Encore une drôle de rencontre… Un matin, nous décidons de quitter les îles de Petite Terre car le mouillage n’est plus agréable : trop de vent ( grosses rafales pouvant atteindre 25 nœuds ). Nous marchons donc une dernière fois sur cette réserve naturelle pour dire adieu à nos amis les iguanes et les oiseaux. Nous nageons aussi une dernière fois pour admirer nos grands amis les requins citrons et leurs bébés, nos belles copines les tortues ( nous en croisons même une toute petite ) et leurs voisines les raies! Ah ouiiiiiiii j’oubliai ! Je veux aussi vous dire que maman et moi avons été surprises plusieurs fois par des barracudas énormes … On a vraiment fait de drôles de rencontres !!!

Au revoir et à bientôt pour de nouvelles lectures …

Awen

Et maintenant, place aux photos ! Pour mieux les voir, cliquer dessus.