Plongées dans les îles confettis

Fin mai, nous quittons la Martinique, en compagnie d’une jolie tortue, direction les Grenadines et ses eaux turquoises. Dans le canal entre la Martinique et Ste Lucie, nous croisons un banc de globicéphales. Le voyage commence bien !!! On reprend la mer et la mer nous offre ses trésors…

(pour voir le diaporama, cliquer sur une photo)

Nous laissons les îles de Ste Lucie et de St Vincent à bâbord et au petit matin, nous mouillons dans la baie de Bequia (que l’on prononce « béquoué »), et qui dépend de St Vincent-Les Grenadines. La baie nous enchante : sable blanc, végétation luxuriante, eaux aux multiples bleus, peu d’habitants, qui sourient et nous saluent facilement. Quelques marches nous permettent de découvrir cette petite île agréable. Nous y fêtons l’anniversaire du Capitaine et retrouvons avec joie nos amis de Speedy et de Taïlana.

Avant de viser une nouvelle île, nous nous ravitaillons en eau. Pratique, un bateau se déplace pour vous en apporter directement au mouillage. L’eau n’est pas donnée mais c’est un produit indispensable et vital dont on ne peut pas se passer.

Début juin, nous naviguons avec les Speedy vers les îles confettis des Grenadines. Nous commençons par mettre les voiles vers Mayreau, au sud de Bequia et de Canouan. Nous arrivons tous les deux au mouillage du sud de l’île avec un barracuda dans le frigo ! Pour une fois qu’on réussit à pêcher… En effet, du fait de l’arrivée massive de sargasses (algues) sur toutes les Antilles, il est quasiment impossible de pêcher. Les lignes, à peine mises à l’eau attrapent très rapidement ces algues. La navigation étant courte et les équipages motivés, on a passé notre temps à remonter la ligne pour enlever ces sargasses jusqu’au moment où, enfin, un poisson a accroché ! Hum, que c’est bon le barracuda !!!

Le lendemain, nous profitons d’une météo tranquille pour aller mouiller dans le parc naturel des Tobago Cays, archipel de cinq petites îles… A nous poissons multicolores, tortues, raies, coraux et eaux chaudes ! Nous sommes hors saison, le mouillage n’est pas bondé, impeccable ! Tout le monde s’en donne à cœur joie : « après manger on va nager avec les tortues ? Oui et après on va voir les raies ! » L’école étant terminée, nous profitons à fond de ces belles vacances turquoises. A force, on connait presque tous les poissons des lagons et on ne se lasse jamais de nager avec les tortues…

Le lendemain, nous rejoignons Petit Tabac derrière le lagon. Mouillage de jour, terre de tournage de Pirates des Caraïbes (le n°1, quand Sparrow et Elisabeth se retrouvent seuls sur une île déserte…), l’île est à nous. Les enfants des Speedy et de Chintouna construisent une cabane en feuilles de palme ; tout le monde pique-nique à l’abris des cocotiers. Il fait chaud ! Mais nous allons nous rafraîchir dans l’eau poissonneuse des lieux… Magique !

Mais voilà, le vent forcit à nouveau et les lieux ne sont pas exploitables dans ce cas. Nous quittons donc nos amis et visons l’île de Union plus au sud, pour nous abriter un peu et faire notre sortie. Nos îles confettis furent courtes mais intenses.

Le 4 juin, nous voici déjà à Carriacou qui dépend de l’état de Grenade. En décembre, nous espérons nager encore dans ces eaux magnifiques…

A bientôt et bonne fin d’été !

Sonia et tout l’équipage de Chintouna