Mes vacances colorées en Martinique

Chers lecteurs, j’espère que vous allez bien. Je vais vous raconter mes 15 jours de vacances en Martinique.

Elles commencent avec l’arrivée de Mamie, le 18 janvier, jour de l’anniversaire de Maman. Ça tombe bien, nous en profitons pour le fêter ensemble. Nous faisons découvrir la Martinique à Mamie et retournons dans des lieux déjà visités l’année dernière : plage des Salines, Savane des Pétrifications, le François, le Diamant, Tartane, les Anses d’Arlet, Fort de France, les 3 îlets…

(cliquer sur une photo pour l’agrandir et faire défiler le diaporama)

Le 22 janvier, Mamie nous offre une balade en bateau moteur autour des îlets du François et du Robert, sur la côte au vent. Ça nous change de Chintouna : 30 nœuds, ça décoiffe ! Nous commençons par visiter l’îlet Chancel surnommée l’îlet aux iguanes. On en a vus plein dans des positions très rigolotes !

Nous visitons aussi des ruines d’un ancien village d’esclaves. Ils vivaient en autonomie mais bloqués sur l’île. J’y ai vu un ancien cachot, des vieilles maisons, des murs à l’abandon et un vieux four. Nous naviguons entre différents îlets jusqu’à la fameuse baignoire de Joséphine, entre l’îlet Oscar et l’îlet Thierry. Finalement elle n’était pas si fameuse : on n’avait pas pied et l’eau était trouble. Normalement, les fonds remontent et « on a pied au milieu de la mer ». Mais, à cause de tempêtes ou de cyclones, le sable s’est déplacé. En plus, du corail mort tapisse le fond. On a quand même bien apprécié le petit bain dans la baignoire…

Le lendemain, Mamie nous emmène au Jardin de Balata. C’est un jardin magnifique, au nord de Fort de France, la ville principale de l’île. Il a été créé par un monsieur qui, tout petit, a voyagé autour du monde avec son père. Ce voyageur a découvert plein d’espèces de plantes et de fleurs. Passionné, il décide de faire un jardin où toutes ses découvertes pourraient être rassemblées. On peut y voir une grande palmeraie, toutes sortes de fleurs et de plantes, des colibris et des mares avec des nénuphars. On a même marché avec Mamie et Arthur sur des ponts suspendus à 50 mètres de haut ! La vue y est extraordinaire !

La semaine d’après, c’est expédition à St Pierre. Nous projetons de monter la Montagne Pelée, ce volcan, déclaré toujours actif, qui a détruit la ville de St Pierre en 1902. Avec la voiture, nous montons en altitude. Arthur et moi nous amusons à regarder le thermomètre de la voiture qui descend de plus en plus jusqu’à atteindre 18°C. Une température qui nous est inconnue depuis le départ du Cap Vert… Ça fait du bien d’avoir un peu froid ! Malheureusement, au parking du 1er gîte, on n’y voit rien : il pleut et il y a du brouillard. Nous rebroussons chemin, dépités. Heureusement, nous avions un plan B : visite de la rhumerie Depaz et de la ville. Ce qui est bien à St Pierre, c’est que quelques ruines de l’éruption de 1902 ont été conservées. Nous visitons donc l’ancien théâtre et le fameux cachot de Cyparis, seul survivant de l’éruption.

La veille du départ de Mamie, nous assistons à une répétition du carnaval à Ste Anne. Je ressors enfin mon chapeau et mon masque rouges achetés l’année dernière au carnaval de Fort de France ! Ce petit défilé est un avant-goût du grand carnaval qui aura lieu la semaine suivante.

Le 1er février, c’est le jour du départ de Mamie : nous sommes tristes de la voir partir car nous avons passé de bons moments ensemble… Encore quelques photos.

Et voilà, mes vacances colorées sont terminées. L’école reprend le lendemain et j’ai intérêt à me lever à l’heure…

Merci à Mamie pour ses photos qui s’ajoutent aux miennes.

Au-revoir à tous ceux qui me lisent et à bientôt,

Awen

Publicités

16 réflexions sur “Mes vacances colorées en Martinique

  1. Bonjour à toute la famille, une mine de richesses culturelles sur la Martinique que nous souhaitons revisiter, nous vous souhaitons encore de belles nav Caraïbienne – Des bisous de nous

  2. Bravo Awen! Une vraie reporter first quality. J’ai hâte d’entendre tous tes souvenirs de voyage, il y aura de quoi faire une belle vidéo et un bouquin pourquoi pas?

  3. Quelle fierté cela doit être pour les grands parents de voir ces enfants et petits enfants qui vivent cette aventure avec une telle intensité et sérieusement. Amitiés

  4. Ah là là !! Magnifique la Martinique ! on ne s’en lasse pas ! Encore plein la vue : merci pour toutes ces belles photos !! merci Awen pour ton reportage de qualité ! J’adore cete petite grenouille et ce joli oursin ! On a du soleil en tête dans notre grisaille et froidure d’hiver grâce vous 4 ! Je t’embrasse ainsi que tout l’équipage du Chintouna !

  5. Je n’avais pas eu le temps de tout voir et quelle surprise de lire ton reportage très intéressant sur ces îles lointaines que je ne connais pas c’est magnifique et magique –
    Je crois que tu sera un bon reporter. Bisous à tous – Jocelyne.

  6. Bonjour les amis marins…les deux récits sont très intéressants et on retrouve avec plaisir plusieurs sites connus en 2014 lors d’un séjour chez des amis de Rivière-Pilote.

    Vous avez sûrement bien noté le nom du gouverneur de la Martinique dont la statue trône sur les quais de Fort de France… un cauchois n’est-ce pas ! D’Allouville-Bellefosse près d’Yvetot : Belin d’Esnambuc.
    Le monde est petit n’est-ce pas ou plutôt il y a eu ceux qui ont élargi les horizons – et vous en savez quelque chose- « je commente »… : Vous qui avez fait escale aux Canaries (j’imagine) c’est encore ce cauchois de Grainville la Teinturière Jehan de Bettencourt (vers 1405), devenu roi des Canaries.
    En Guyane vivent beaucoup de Martiniquais, arrivés de fraïche date ou plus anciens, installés à Rémire Montjoly, réfugiés après l’éruption de la Montagne Pelée.

    Bravo pour les photos en tous cas et les explications.
    Je passerai un prochain mail sur notre actualité guyanaise.
    J’espère que vous ferez votre débarquement en Bretagne à l’été, histoire que ce ne soit pas trop frisquet…
    Bises à vous tous et bon vent. Amitiés à Mamie.

    Pierre et Makine et toute la tribu Levaillant au complet ici (vacances de Jean-Charles)
    via Mmy (facebook)

  7. Vraiment du beau travail Awen. Je me suis revu, naviguant là-bas dans ses iles lointaines au parfum de rhum et de vanille. Bisous à tous les quatre. Kawa

  8. Coucou les amis,
    Merci pour toutes ces nouvelles.
    Ca nous donne un avant gout car nous partons après-demain pour la martinique. Dommage, on ne croisera pas. 😦 Bonne route pour le retour!
    Bises à vous 4 – Brigitte

  9. Merci Awen pour ce beau reportage j’ai ainsi fait un bond en arrière d’une quinzaine d’années lors de mon voyage en Martinique avec mon fils Alexandre…continue à nous faire rêver nous en avons bien besoin !!! je t’embrasse ainsi qu’Arthur et tes parents. Sophie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s