Début de voyage : on a dégolfé

Après des étapes à Groix, Belle-Ile et l’Ile d’Yeu, nous avons enfin réussi à atteindre l’Espagne. Et ce, après 3 jours de navigation, où l’on aura eu de la mer croisée, calme, croisée, calme… Pour finir, comme il y a 8 ans, au moteur, sous un soleil de plomb. Les enfants (petits et grands) ont pu assister aux différents spectacles offerts par l’océan : dauphins, oiseaux marins (pétrels, fous de bassan…), méduses, animaux en forme de colimaçon, sauts de sardines en bancs, couchers et levés de soleil et même la visite d’un petit rouge-gorge qui avait l’air bien fatigué à l’approche de Gijon.

Le bilan est plutôt positif, l’équipage est motivé pour continuer. Après le Golfe, tout était possible. Il faut supporter de vivre en mer, accepter de ne pas faire grand-chose pour laisser au corps le temps de s’amariner, se faire à l’idée qu’on ne peut pas courir quand on le souhaite. Bref, s’adapter à l’élément. Malgré tous les désagréments et aussi grâce aux plaisirs trouvés lors des navigations, les Chintouniens sont prêts à filer vers le sud après avoir profité des escales espagnoles.

Nous attendons désormais une météo favorable (pas avant mercredi pour passer le Capo Finistere). L’école a repris ainsi que les visites des nouveaux lieux qui nous entourent. Les paysages, les habitudes de vie, la langue, tout est différent pour le plus grand plaisir de tous.

Un grand merci pour vos messages arrivés de différentes manières. Nous n’avons pas la possibilité de lire nos mails (problème de sécurisation il nous semble), il faudra attendre un peu. Place aux photos et à bientôt avec des nouvelles fraîches.

Belle-Ile en mer…

Nous voici à Belle-Ile après avoir testé notre bateau entre Groix et cette nouvelle escale.
Nous attendons un vent favorable pour traverser le Golfe de Gascogne.
Demain dimanche, nous ferons donc école puis balades à nouveau sur cette Belle-Ile.
Ce soir, c’est une flopée de bateaux qui se trouve au mouillage de Palais.
Nous sommes tous les uns contre les autres, avec les parbattages qui grincent… une merveille !
Demain, ils devraient tous ou presque, être repartis.
Le mât d’un RM a commencé à faire du tricot avec notre mât. Ce voilier nous était tombé dessus poussé par un vent de travers juste avant.
Après des amarrages aux bouées sportives des uns et des autres, finalement tout le monde prenait l’apéro dehors ce soir.
Nous, on est fatigués. Alors on va essayer de bien dormir ce soir encore.
Nous avons été visiter la citadelle de l’île et testé notre nouvelle annexe.
Awen a une dent qui bouge beaucoup et elle a très mal…
Heureusement, on a une bonne pharmacie. La dentiste nous avait prévenus que ses dents allaient tomber !
Un grand merci pour tous vos messages. Nous aussi on pense à vous et on vous emmène dans nos coeurs pendant ce voyage.
A bientôt,
Sonia