Le Golfe de Gascogne

Bon, on est à Gijon, mais avant de vous parler de cette ville, je vais vous raconter comment la traversée du Golfe de Gascogne s’est passée. Quand on est parti de Belle-Ile, la mer était très agitée. On était ballotés dans tous les sens. Arthur a vomi trois fois, du coup, on a dû faire une pause à l’Île d’Yeu. Quand on est reparti de l’Île d’Yeu, c’était pétole complet. Mais du coup, on a pu voir les dauphins. Il y avait même un bébé avec sa mère : c’était trop mignon. La nuit, on voyait les étoiles et la voie lactée, c’était très beau. Et le matin, on a commencé à voir la terre.

Awen

5 réflexions sur “Le Golfe de Gascogne

  1. Bon voyage Awen et Arthur !… Sacha PS: au fait qui a gagné la bataille des jumelles? …hihi!
    Autre chose: « arthur, est-ce que c’est bien l’école flottante ? est-ce que tu lève le doigt à l’école »

  2. Bon vent, belle mer. C’est avec une joie immense que je voyage auprès de vous mais tout de même bien loin de vous. Ma tendre chérie viens d’entamer la lecture de votre libre qui était précieusement rangé dans la bibliothèque depuis quelques années. Marc et Roxane Quimper

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s